auri et arno a la reunion 2

Bienvenue sur mon blog

26 juillet, 2010

Gwendy sur l’île.

Classé dans : Non classé — auriarno @ 17:01

Enfin le 12 juin, nous avons eu la grande joie d’aller chercher Gwendy une de nos filles à l’aéroport, c’est la première qui vient nous voir et presque 2 ans, ça faisait long, il nous manque encore la venue d’Anthéa et d’Amandine, et nous espérons tellement que se sera bientôt que nous pourrons les serrer dans nos bras.

Je leur dis à travers cette page là que nous les aimons, qu’elles nous manquent beaucoup, tout le temps et horriblement, et que ON LES AIME FORT FORT . Que nous étions heureux d’être avec Gwendy, mais que tous les instants étaient en manque d’elles.

Ce sera une page, particulière celle là, car je ne vais pas vous remontrer les sites que nous avons visité, car se sont toujours les mêmes sites, et que vous devez commencer à en avoir marre de voir toujours les mêmes montagnes, les mêmes cascades et les mêmes plages à chaque fois que nous avons de la visite.

Alors ce sera une page de photos de nous surtout, car Gwendy nous a photographiés, vous allez voir ça change assez de me voir enfin en photo, et même si je ne m’aime pas, je les mets quand même, au moins vous m’y verrez un peu plus que d’habitude.

img1601.jpgimg1602.jpgSamedi après midi, au sommet du Maïdo, pour essayer de voir le cirque de Mafate, raté c’était une mer de nuages. Admirez comme nous avons chaud, tu parles on se gelait complètement. N’oubliez pas que votre été est notre hiver, même si le mot hiver est un trop grand mot pour les températures que nous avons. Mais là à près de 2000 mètres d’altitude et avec le vent, il faisait vraiment pas chaud du tout.

img1610.jpgEn redescendant, heureusement on allait doucement, car bébé prenait son 4 heures et on ne voulait pas déranger, je vous assure qu’il se fichait que l’on soit là et que l’on prenne la photo, lui il avait faim c’est tout.

img1613.jpgimg1614.jpgGwendy a fait la connaissance de Voltéa, tout sourire dehors, et a retrouvé Uriana, qui de toute façon tant que personne ne lui squatte les genoux d’Arno son amour pour toujours, est de toute façon contente. Mais voyez le regard torve qu’elle jette sur le côté, car elle croit bien avoir aperçu la patte de Voltéa qui s’immisce sur son territoire, les genoux d’Arno vous dis-je!!!!

img1611.jpgDe toute façon elles se sont bien trouvées ces deux là.

img1619.jpgimg1620.jpgBalade avec Gwendy, et me revoilà en photo.

img1632.jpgimg1634.jpgUne petite crique où on se baignerai bien, mais c’est formellement interdit c’est une réserve ultra protégée, donc on admire et c’est tout. Et du coton en fleur.

img1636.jpgimg1637.jpgA Étang Salé les Bains, un bouchon à manger et un bol renversé (c’est vraiment le nom du plat) dans l’assiette. Elle est pas belle la vie????

img1662.jpgAu souffleur qui soufflait pas.

img1666.jpgimg1667.jpgMais le vent soufflait lui, ça c’est sur, et on a presque envie de la petite laine.

img1737.jpgimg1738.jpgBen là je l’ai mise, on monte vers Cilaos, il est tôt, genre 7h du matin et il fait pas chaud. J’ai quand même pris la pose pour la photo suivante.

img1648.jpgimg1650.jpgimg1649.jpgOn a tous les trois nos polaires mais admirez le style, socquettes et ballerines et socquettes et claquettes, lancerons nous une nouvelle mode??? la question est posée.

img1745.jpgimg1746.jpgOn ne saura pas ce que chercher Arno, et moi je pose toujours.

img1750.jpgimg1752.jpgUn palmier la met en joie, et pourtant il pique, mais bon, comme elle est belle ma fifille.

img1757.jpgGwendy telle qu’elle même.

img1766.jpgLà vous ne pouvez pas comprendre mais elle ne marche pas, elle trépigne, car elle vient de se faire attaquer par des fourmis, elle a dû mettre les pieds dessus et ces minuscules mais alors minuscules bestioles, piquent et envoient un venin violent qui fait vraiment très très mal, et comme elles sont toutes petites avant de vous rendre compte que ce sont elles qui génèrent cette douleur, ben vous en avez plusieurs dizaines sur les pieds et les jambes et elles attaquent toutes en même temps. Mais bon ce n’est pas trop grave, ça démange un petit moment et puis ça s’estompe. Mais bon pour ceux qui connaissent Gwendoline, imaginez les cris!!!!!! lol.

img1769.jpgimg1768.jpgMais que surveille Arno près de la voiture que nous ont si gentillement prêté Jeanine et Michel, nos amis de la Possession, pour tout le séjour de Gwendy avec nous???? Et le bus de ville qui dessert Cilaos, juste un peu rose, mais c’est pour voir la vie dans la même couleur, car vu les 400 virages qu’il faut prendre pour arriver, et vu l’étroitesse de la route, mieux vaut voir la vie en rose…………….!

img1777.jpgimg1778.jpgEt voilà ce que surveille Arno, Gwendy la warrior, qui a décidé de monter sur les « gabions » pour faire admirer le travail à Mathieu son chéri, lorsqu’elle rentrera. Les bras en l’air, telle qu’elle même……

img1780.jpgEt voilà Mathieu, admire!!!!!

img1822.jpgMon Arno, mais qu’il est beau Coco!!!! On reprend la route vers Cilaos, les virages et les tunnels.

img1788.jpgimg1791.jpgEt voilà, tunnel suivant, on a intérêt à bien connaître le gabarit de son véhicule, car allez y cliquez pour agrandir l’image, et vous verrez que le conducteur, il a bien le compas dans l’oeil car il passe juste, mais alors juste!!!!

img1824.jpgimg1765.jpgQuand les parents en ont marre de se faire photographier, vu qu’ils ont pas l’habitude, cela crée des dysfonctionnements terribles au niveau des neurones, voyez un peu le résultat. Sans commentaires.

img1855.jpgimg1857.jpgUne cascade au détour du chemin, peut être 100 mètres de hauteur si ce n’est plus, mais les distances sont difficiles à évaluer ici, tout est tellement grandiose, et au milieu de cet à-pic des humains qui font du canyoning. J’espère qu’ils se sont vraiment bien amusé, ils en avaient l’air vu les cris et les rires qui fusaient.

img1895.jpgimg1900.jpgUn petit repas dans une rondavelle « troquet sur la plage » et puis balade au marché de St Paul, heureusement il y a des commerçants sympas qui ont bien voulu me prêter leur chaise tout au long du parcours.

img1908.jpgMonsieur, oeuvre, il coupe dans la noix de coco. On discute un peu et il est lui aussi de Montpellier, mais cela fait plus de 20 ans qu’il vit ici.

img1910.jpgimg1911.jpgimg1912.jpgLa noix de coco c’était pour nous, et elle était très bonne, et quel bonheur de la boire avec ma fille. Mais promis il y en aura plein d’autres quand vous serez là Anthéa et Amandine, et nous les boirons avec plein de bonheur.

img1916.jpgLe Robinson pas Crusoé de la Réunion, ne prend pas la pose, il va vraiment s’attaquer à quelque bananier récalcitrant qui gène l’esthétique de son jardin. Mais avouez qu’une telle photo ne se rate pas. Et donc se partage avec vous.

img1917.jpgimg1918.jpgNos 5 ans de mariage, et une piña colada pour deux en amoureux. J’ai pas tant grossi que ça, la preuve je porte la toilette du Grand Jour.

img1920.jpgSans commentaires, car juste belle.

img1940.jpgimg1942.jpgimg1946.jpgPlaines des Palmistes, il fait froid nananère!! Et bon appétit.

img1975.jpgimg1982.jpgLe souffleur souffle et sur la gauche Gwendy telle qu’elle même (c’est à dire toujours les bras levés).

img2003.jpgimg2006.jpgVers Salazie, la cascade et la mère et la fille.

img2010.jpgLe bisou en traitre, elle nous a pris de dos, mais c’est pas grave, on est juste beaux!

img2041.jpgimg2098.jpgimg2103.jpgVisite de la case Folio, à nouveau, et moi assise(comme de plus en plus, merci mes jambes) et réfrigérée, et je sais encore tirer la langue, quand je suis tant photographiée, par ma paparrazette préférée.

img2107.jpgimg2109.jpgTous les deux dans le guetali (je ne vais pas vous redonner la définition, voir plus haut dans le blog).

img2142.jpgEt nous sous la pluie.

img2295.jpgAvec Arno aux bassins Cormorans, mais dommage il n’y avait pas d’eau dans le canal d’irrigation, c’est tellement plus drôle de le faire les pieds dans l’eau.

img2294.jpgArno aux bassins Cormorans, il a intérêt à me la ramener entière, car je ne les ai pas accompagnés.

img2309.jpgimg2310.jpgEt la voilà bien emmitouflée me direz vous, mais nous sommes au volcan, Arno prend un petit en cas de petit déj.

img2311.jpgNous sommes à la Plaine des Sables, 2200m d’altitude et c’est toujours l’hiver.

img2316.jpgArno explique comment il a fait la rando du volcan en janvier, et comme il en a bavé de ses 6h 30 de marche par un soleil de plomb (voir plus haut aussi).

img2325.jpgimg2324.jpgimg2331.jpgEt comme ça est-ce que vous comprenez mieux l’emmitouflage???? oui msieursdames, c’est de la glace, la Plaine des Sables givrée à 7 h du matin, il faut le voir, et je rappelle que nous sommes sur une île au milieu de l’océan indien, ben je vais vous dire, ça fait drôle, car on ne s’attendait pas à cette vision. A quand la neige????

img2342.jpgimg2343.jpgimg2347.jpgEt voilà que les deux chéris ont décidé de descendre jusqu’au Formica Leo, un petit cratère, au milieu du grand, et Gwendy était tout à fait partante, je me suis bien gardée de lui dire que ça semblait proche, mais que…………………………………..!?

img2348.jpgimg2350.jpgEt la voilà, sur la crête du Formica Léo,

img2359.jpgimg2353.jpgimg2365.jpgEt très fière en plus d’y être, mais elle ne sait pas ce qui l’attend, car descendre les grandes marches qui mènent à l’enclos du volcan, est une chose, mais les remonter, en est une autre.

img2368.jpgimg2369.jpgEt voilà, pôôôôvre Gwendy qui souffre et souffle pour arriver à remonter, toutes ces marches. Ce n’est pas une balade complètement ridicule, il faut quand même une heure pour faire l’aller retour, et c’est pas du terrain plat, c’est moi qui vous le dit, alors que je ne l’ai jamais fait.

img2371.jpgMais elle y est arrivée, une warrior vous dis-je!!!

img2387.jpgBon vous voyez le résultat une demi heure après, la pauvre.

img2400.jpgEt comme je suis de tout coeur avec elle……………………!

img4206.jpgimg4214.jpgAnse aux Cascades le petit pont de bois habituel, et le tronc d’un caoutchouc, et c’est vraiment pas le plus grand qu’on trouve sur l’île.

img4216.jpgLe petit pont de bois.

img4227.jpgimg4224.jpgimg4222.jpgMa Gwendy et la cascade.

img4237.jpgEt le touriste incognito à Piton Ste Rose.

img19201.jpgEt voilà 17 jours se sont enfuis à vitesse grand V, elle est repartie vers la métropole, en emportant pour nos deux autres fifilles un peu de notre coeur.

Anthéa, Amandine et Gwendoline, je vous aime.

Amandine, Anthéa et Gwendoline, Arno vous aime.

Vous nous manquez.

Vite que nous puissions vous serrer fort fort.

Malgré cette petite note « émotionante », pour tous les autres et pour vous nos chéries aussi,

Bonne semaine et que la vie vous soit douce.

Laisser un commentaire

 

Notre mariage - Il nostro m... |
CANTERBURY T@LES |
margauxlaptiitelouloute |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Millenium Development Goal
| Blog du niveau intermédiaire
| Gregmontres