auri et arno a la reunion 2

Bienvenue sur mon blog

  • Accueil
  • > Archives pour juillet 2010

26 juillet, 2010

votre attention s’il vous plait!!!!!

Classé dans : Non classé — auriarno @ 19:42

ET VOILA UN AUTRE BLOG PLEIN, DONC J’EN OUVRE UN NOUVEAU.

JE VOUS FAIS PASSER A TOUS UN PETIT MAIL POUR QUE VOUS SACHIEZ

OU ME TROUVER, ET N’OUBLIEZ PAS LE MIEUX C’EST DE LE METTRE

DANS VOS FAVORIS COMME ÇA VOUS M’Y RETROUVEREZ PLUS

FACILEMENT.

http://auriarno3.unblog.fr/

Gwendy sur l’île.

Classé dans : Non classé — auriarno @ 17:01

Enfin le 12 juin, nous avons eu la grande joie d’aller chercher Gwendy une de nos filles à l’aéroport, c’est la première qui vient nous voir et presque 2 ans, ça faisait long, il nous manque encore la venue d’Anthéa et d’Amandine, et nous espérons tellement que se sera bientôt que nous pourrons les serrer dans nos bras.

Je leur dis à travers cette page là que nous les aimons, qu’elles nous manquent beaucoup, tout le temps et horriblement, et que ON LES AIME FORT FORT . Que nous étions heureux d’être avec Gwendy, mais que tous les instants étaient en manque d’elles.

Ce sera une page, particulière celle là, car je ne vais pas vous remontrer les sites que nous avons visité, car se sont toujours les mêmes sites, et que vous devez commencer à en avoir marre de voir toujours les mêmes montagnes, les mêmes cascades et les mêmes plages à chaque fois que nous avons de la visite.

Alors ce sera une page de photos de nous surtout, car Gwendy nous a photographiés, vous allez voir ça change assez de me voir enfin en photo, et même si je ne m’aime pas, je les mets quand même, au moins vous m’y verrez un peu plus que d’habitude.

img1601.jpgimg1602.jpgSamedi après midi, au sommet du Maïdo, pour essayer de voir le cirque de Mafate, raté c’était une mer de nuages. Admirez comme nous avons chaud, tu parles on se gelait complètement. N’oubliez pas que votre été est notre hiver, même si le mot hiver est un trop grand mot pour les températures que nous avons. Mais là à près de 2000 mètres d’altitude et avec le vent, il faisait vraiment pas chaud du tout.

img1610.jpgEn redescendant, heureusement on allait doucement, car bébé prenait son 4 heures et on ne voulait pas déranger, je vous assure qu’il se fichait que l’on soit là et que l’on prenne la photo, lui il avait faim c’est tout.

img1613.jpgimg1614.jpgGwendy a fait la connaissance de Voltéa, tout sourire dehors, et a retrouvé Uriana, qui de toute façon tant que personne ne lui squatte les genoux d’Arno son amour pour toujours, est de toute façon contente. Mais voyez le regard torve qu’elle jette sur le côté, car elle croit bien avoir aperçu la patte de Voltéa qui s’immisce sur son territoire, les genoux d’Arno vous dis-je!!!!

img1611.jpgDe toute façon elles se sont bien trouvées ces deux là.

img1619.jpgimg1620.jpgBalade avec Gwendy, et me revoilà en photo.

img1632.jpgimg1634.jpgUne petite crique où on se baignerai bien, mais c’est formellement interdit c’est une réserve ultra protégée, donc on admire et c’est tout. Et du coton en fleur.

img1636.jpgimg1637.jpgA Étang Salé les Bains, un bouchon à manger et un bol renversé (c’est vraiment le nom du plat) dans l’assiette. Elle est pas belle la vie????

img1662.jpgAu souffleur qui soufflait pas.

img1666.jpgimg1667.jpgMais le vent soufflait lui, ça c’est sur, et on a presque envie de la petite laine.

img1737.jpgimg1738.jpgBen là je l’ai mise, on monte vers Cilaos, il est tôt, genre 7h du matin et il fait pas chaud. J’ai quand même pris la pose pour la photo suivante.

img1648.jpgimg1650.jpgimg1649.jpgOn a tous les trois nos polaires mais admirez le style, socquettes et ballerines et socquettes et claquettes, lancerons nous une nouvelle mode??? la question est posée.

img1745.jpgimg1746.jpgOn ne saura pas ce que chercher Arno, et moi je pose toujours.

img1750.jpgimg1752.jpgUn palmier la met en joie, et pourtant il pique, mais bon, comme elle est belle ma fifille.

img1757.jpgGwendy telle qu’elle même.

img1766.jpgLà vous ne pouvez pas comprendre mais elle ne marche pas, elle trépigne, car elle vient de se faire attaquer par des fourmis, elle a dû mettre les pieds dessus et ces minuscules mais alors minuscules bestioles, piquent et envoient un venin violent qui fait vraiment très très mal, et comme elles sont toutes petites avant de vous rendre compte que ce sont elles qui génèrent cette douleur, ben vous en avez plusieurs dizaines sur les pieds et les jambes et elles attaquent toutes en même temps. Mais bon ce n’est pas trop grave, ça démange un petit moment et puis ça s’estompe. Mais bon pour ceux qui connaissent Gwendoline, imaginez les cris!!!!!! lol.

img1769.jpgimg1768.jpgMais que surveille Arno près de la voiture que nous ont si gentillement prêté Jeanine et Michel, nos amis de la Possession, pour tout le séjour de Gwendy avec nous???? Et le bus de ville qui dessert Cilaos, juste un peu rose, mais c’est pour voir la vie dans la même couleur, car vu les 400 virages qu’il faut prendre pour arriver, et vu l’étroitesse de la route, mieux vaut voir la vie en rose…………….!

img1777.jpgimg1778.jpgEt voilà ce que surveille Arno, Gwendy la warrior, qui a décidé de monter sur les « gabions » pour faire admirer le travail à Mathieu son chéri, lorsqu’elle rentrera. Les bras en l’air, telle qu’elle même……

img1780.jpgEt voilà Mathieu, admire!!!!!

img1822.jpgMon Arno, mais qu’il est beau Coco!!!! On reprend la route vers Cilaos, les virages et les tunnels.

img1788.jpgimg1791.jpgEt voilà, tunnel suivant, on a intérêt à bien connaître le gabarit de son véhicule, car allez y cliquez pour agrandir l’image, et vous verrez que le conducteur, il a bien le compas dans l’oeil car il passe juste, mais alors juste!!!!

img1824.jpgimg1765.jpgQuand les parents en ont marre de se faire photographier, vu qu’ils ont pas l’habitude, cela crée des dysfonctionnements terribles au niveau des neurones, voyez un peu le résultat. Sans commentaires.

img1855.jpgimg1857.jpgUne cascade au détour du chemin, peut être 100 mètres de hauteur si ce n’est plus, mais les distances sont difficiles à évaluer ici, tout est tellement grandiose, et au milieu de cet à-pic des humains qui font du canyoning. J’espère qu’ils se sont vraiment bien amusé, ils en avaient l’air vu les cris et les rires qui fusaient.

img1895.jpgimg1900.jpgUn petit repas dans une rondavelle « troquet sur la plage » et puis balade au marché de St Paul, heureusement il y a des commerçants sympas qui ont bien voulu me prêter leur chaise tout au long du parcours.

img1908.jpgMonsieur, oeuvre, il coupe dans la noix de coco. On discute un peu et il est lui aussi de Montpellier, mais cela fait plus de 20 ans qu’il vit ici.

img1910.jpgimg1911.jpgimg1912.jpgLa noix de coco c’était pour nous, et elle était très bonne, et quel bonheur de la boire avec ma fille. Mais promis il y en aura plein d’autres quand vous serez là Anthéa et Amandine, et nous les boirons avec plein de bonheur.

img1916.jpgLe Robinson pas Crusoé de la Réunion, ne prend pas la pose, il va vraiment s’attaquer à quelque bananier récalcitrant qui gène l’esthétique de son jardin. Mais avouez qu’une telle photo ne se rate pas. Et donc se partage avec vous.

img1917.jpgimg1918.jpgNos 5 ans de mariage, et une piña colada pour deux en amoureux. J’ai pas tant grossi que ça, la preuve je porte la toilette du Grand Jour.

img1920.jpgSans commentaires, car juste belle.

img1940.jpgimg1942.jpgimg1946.jpgPlaines des Palmistes, il fait froid nananère!! Et bon appétit.

img1975.jpgimg1982.jpgLe souffleur souffle et sur la gauche Gwendy telle qu’elle même (c’est à dire toujours les bras levés).

img2003.jpgimg2006.jpgVers Salazie, la cascade et la mère et la fille.

img2010.jpgLe bisou en traitre, elle nous a pris de dos, mais c’est pas grave, on est juste beaux!

img2041.jpgimg2098.jpgimg2103.jpgVisite de la case Folio, à nouveau, et moi assise(comme de plus en plus, merci mes jambes) et réfrigérée, et je sais encore tirer la langue, quand je suis tant photographiée, par ma paparrazette préférée.

img2107.jpgimg2109.jpgTous les deux dans le guetali (je ne vais pas vous redonner la définition, voir plus haut dans le blog).

img2142.jpgEt nous sous la pluie.

img2295.jpgAvec Arno aux bassins Cormorans, mais dommage il n’y avait pas d’eau dans le canal d’irrigation, c’est tellement plus drôle de le faire les pieds dans l’eau.

img2294.jpgArno aux bassins Cormorans, il a intérêt à me la ramener entière, car je ne les ai pas accompagnés.

img2309.jpgimg2310.jpgEt la voilà bien emmitouflée me direz vous, mais nous sommes au volcan, Arno prend un petit en cas de petit déj.

img2311.jpgNous sommes à la Plaine des Sables, 2200m d’altitude et c’est toujours l’hiver.

img2316.jpgArno explique comment il a fait la rando du volcan en janvier, et comme il en a bavé de ses 6h 30 de marche par un soleil de plomb (voir plus haut aussi).

img2325.jpgimg2324.jpgimg2331.jpgEt comme ça est-ce que vous comprenez mieux l’emmitouflage???? oui msieursdames, c’est de la glace, la Plaine des Sables givrée à 7 h du matin, il faut le voir, et je rappelle que nous sommes sur une île au milieu de l’océan indien, ben je vais vous dire, ça fait drôle, car on ne s’attendait pas à cette vision. A quand la neige????

img2342.jpgimg2343.jpgimg2347.jpgEt voilà que les deux chéris ont décidé de descendre jusqu’au Formica Leo, un petit cratère, au milieu du grand, et Gwendy était tout à fait partante, je me suis bien gardée de lui dire que ça semblait proche, mais que…………………………………..!?

img2348.jpgimg2350.jpgEt la voilà, sur la crête du Formica Léo,

img2359.jpgimg2353.jpgimg2365.jpgEt très fière en plus d’y être, mais elle ne sait pas ce qui l’attend, car descendre les grandes marches qui mènent à l’enclos du volcan, est une chose, mais les remonter, en est une autre.

img2368.jpgimg2369.jpgEt voilà, pôôôôvre Gwendy qui souffre et souffle pour arriver à remonter, toutes ces marches. Ce n’est pas une balade complètement ridicule, il faut quand même une heure pour faire l’aller retour, et c’est pas du terrain plat, c’est moi qui vous le dit, alors que je ne l’ai jamais fait.

img2371.jpgMais elle y est arrivée, une warrior vous dis-je!!!

img2387.jpgBon vous voyez le résultat une demi heure après, la pauvre.

img2400.jpgEt comme je suis de tout coeur avec elle……………………!

img4206.jpgimg4214.jpgAnse aux Cascades le petit pont de bois habituel, et le tronc d’un caoutchouc, et c’est vraiment pas le plus grand qu’on trouve sur l’île.

img4216.jpgLe petit pont de bois.

img4227.jpgimg4224.jpgimg4222.jpgMa Gwendy et la cascade.

img4237.jpgEt le touriste incognito à Piton Ste Rose.

img19201.jpgEt voilà 17 jours se sont enfuis à vitesse grand V, elle est repartie vers la métropole, en emportant pour nos deux autres fifilles un peu de notre coeur.

Anthéa, Amandine et Gwendoline, je vous aime.

Amandine, Anthéa et Gwendoline, Arno vous aime.

Vous nous manquez.

Vite que nous puissions vous serrer fort fort.

Malgré cette petite note « émotionante », pour tous les autres et pour vous nos chéries aussi,

Bonne semaine et que la vie vous soit douce.

vol au dessus d’un nid de merveilles

Classé dans : Non classé — auriarno @ 14:01

Re coucou tout le monde,

La suite de beaucoup de photos que j’ai encore à vous montrer.

Alors aujourd’hui la série est sur notre vol en hélicoptère, pour survoler les 3 cirques de l’île, Mafate, Cilaos et Salazie, le volcan, le lagon et le Trou de Fer.

Ce merveilleux cadeau, est l’oeuvre de Bernard et Véro, il ont eu cette gentille attention pour nous remercier (on se demande de quoi) et par égard à mes fichues gambettes qui me refusent la visite sur pied  de tous ces magnifiques endroits.

Que les choses soient claires depuis le départ, c’est pris d’en haut, rien ne ressemble plus à un cirque, qu’un autre cirque vu d’en haut, alors je vous cite pas le nom des lieux que j’ai photographié, admirez seulement.

Je dois aussi vous préciser que bien sûr, Arno, m’a bien avertie avant le décollage, que mes photos allaient être ratées, puisqu’on peut pas viser et en même temps regarder sans l’objectif, et en prendre plein les yeux……………! Donc j’ai pas visé, j’ai juste regardé en en prenant plein les yeux.

img4099.jpgimg4100.jpgJ’en mène pas large, mais j’y vais avec le sourire. Je me trouve admirable, j’avais assez peur je dois dire, de près il fait assez grand cet hélico, mais en l’air on a juste l’impression qu’on est dans une cacahuète et qu’il est pas très solide.

img4102.jpgArno attentif, écoute les directives que donne le pilote avant le décollage.

img4106.jpgEt voilà on est en l’air, et le spectacle peut enfin commencer.

img4109.jpgimg4114.jpgSans commentaires, juste pour vos yeux. Je précise que la mauvaise qualité des photos, vient du fait que je les prends au travers de la bulle en plexiglas et que souvent vous aurez le reflet de nous à l’intérieur qui gêne un peu.

img4119.jpgimg4123.jpgQuelques petits nuages, seront-ils menaçants? Oui je vous le confirme pour plus tard.

img4140.jpgimg4141.jpgimg4145.jpgLe Trou de Fer, là je vais m’étaler un peu pour essayer de vous expliquer. L’hélico s’engage dans un couloir, si étroit que je pense que les pâles vont toucher la paroi de part et d’autre et après beaucoup de mètres dans ce couloir, il débouche sur ce trou, pas très énorme en circonférence, et on admire cette très longue cascade, qui se jette au fond, puis l’hélico ressort du couloir, fait demi tour, et re-rentre pour tourner dans l’autre sens, de façon à ce que tous les passager placés à droite et à gauche puissent voir  le fond du trou. Il a été découvert au milieu du XXème siècle, lorsqu’un jour il a pu être survolé par un avion, car avant cette date, personne ne connaissait son existences, puisqu’on ne peut y accéder à pied. Un endroit magiquissime!!!!

img4150.jpgimg4155.jpgLa forêt de Bellouve, c’est la forêt primaire, incroyable à perte de vue. Beaucoup de fougères arborescentes, et d’autre espèces endémiques de l’île, lieu le plus humide de l’île, et en plus des cascades il y pleut tous les jours.

img4158.jpgimg4159.jpgVoilà de l’art à l’état pur, et c’est moi qui l’ai fait, le soleil au dessus des nuages. Vous avez dit nuages????

C’est le moment que la radio de bord à choisi pour avertir le pilote que le survol du volcan ne pourra pas se faire, car trop mauvais temps sur le volcan, de la purée de pois, dangereux et rien à voir, il était désolé de nous apprendre ça, mais pas autant que moi qui me faisais une joie de survoler le cratère que je ne pourrais jamais voir autrement, mais bon il n’y avait qu’à s’incliner.

img4164.jpgimg4170.jpgDonc retour vers la côte pour revenir à l’héliport, survol du lagon.

img4167.jpgLe lagon, et les traces marron que vous y voyez ce sont les coraux, dans lesquels nous admirons les poissons l’été.

img4174.jpgLa route des Tamarins,  une des constructions incroyables qui a été réalisée pour créer la Route des Tamarins, soit Route des Tartarins dans la bouche d’Arno, devenue la « TartarinRoad » dans la mienne.

img4179.jpgimg4180.jpgOuf !!!!! on est revenus entier, mon amour et le pilote derrière lui.

img4181.jpgEt nous deux qui prenons la pose pour immortaliser l’instant.

Et voilà fin de l’expérience de vol au dessus d’un nid merveilleux, celui de l’île où nous vivons, où nous espérons bien que vous viendrez nous faire un coucou un de ces jours.

Je termine cette page par un énorme mais alors énorme bisou à Véro et Bernard qui nous ont offert ce superbe moment.

Merci les amis.

Bonne semaine à tous et que la vie vous soit douce.

15 juillet, 2010

Auri au clavier, le retour!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Classé dans : Non classé — auriarno @ 9:38

Ça y est je me remets à écrire, à la demande générale, mais surtout à la demande de ma fifille Anthéa, qui réclame des photos alors je veux lui faire plaisir et en voilà.

Je vous dois une précision, contrairement à ce que vous pensez, oui je suis flemmarde, mais surtout j’avais déjà écrit toute la page que vous allez avoir, mais après 4 heures, oui « msieursdames », 4 heures d’écriture, coupure d’électricité, tout mon travail pour vous perdu et le moral au fond des chaussettes, puisque ma seule envie était d’apprendre à voler à mon ordi, mais bon je me suis retenue, j’ai boudé dans mon coin et voilà, je m’y remets aujourd’hui!!!!

Je ne garantie pas l’inspiration et la verve que m’anime d’habitude, mais je vais de toute façon écrire avec tout mon coeur, pour vous tous, donc on recommence.

Alors avec beaucoup de retard, puisqu’ils sont arrivés le 16 janvier, voilà un aperçu de nos vacances avec Bernard et Véro (Bianca pour Arno, mais vous savez comme il aime déformer les prénoms et là facile Bernard et Bianca…..!)

dsc0053.jpgdsc0054.jpgPremier jour avec nous, sous la grisaille et la pluie, mais par 35° chaud et l’humidité qui va avec.

dsc0056.jpgdsc0069.jpgMon chéri tout réjoui, et la grande discussion à Grande Anse.

dsc0021.jpgLa plage non baignable de Grande Anse.

dsc0072.jpgLe même endroit mais avec piscine fabriquée à partir de blocs de lave, donc piscine presque naturelle, c’est pas mal on fabrique le lagon là où il n’y en a pas.

dsc0071.jpgFace à la mer, lalalala la!!!!!!!!!

dsc0080.jpgdsc0081.jpgdsc0084.jpgBernard, les cocotiers et moi sous le parasol entrain de choisir des fruits. Vous savez bien, cliquez sur la photo pour l’agrandir.

dsc0213.jpgdsc0223.jpgLa Vierge au Parasol de Piton Ste Rose, et devant le bus, sous le parapluie ma vierge à moi, j’ai nommé Arno………! Et il pleut pas, je vous jure que le parapluie à plusieurs utilités ici.

dsc0182.jpgLe petit pont de bois de Anse aux Cascades.

dsc0142.jpgdsc0139.jpgLes fumerolles de la coulée des laves de 2007, toujours bien chaudes, ils prenaient un petit bain de vapeur, ou hammam en plein air, c’est au choix.

dsc0240.jpgdsc0225.jpgLa crèche « péi », dans l’église de St Anne, admirez les matériaux utilisés, pour créer la case.

dsc0235.jpgToujours Ste Anne et sa petite chapelle kitchissiment superbe.

dsc0011.jpgLa pose devant le Pas de la Plaine des Sables avec Véro étonnée par l’endroit.

dsc0027.jpgdsc0048.jpgdsc0044.jpgdsc00461.jpgIls ont débuté la marche de 6h pour aller au sommet du volcan. Le premier petit cratère, le Fomica Léo, que tout le monde visite en son sommet, et voyez les effets d’ombres qu’ils ont trouvé.Arno est près à s’attaquer au volcan.

dsc0074.jpgdsc0076.jpgdsc00801.jpgIci c’est la chapelle, cette concrétion n’a rien à voir avec la main de l’homme, seulement avec la main de la lave.

dsc00811.jpgdsc0083.jpgdsc0088.jpgdsc0098.jpgJe ne peux pas commenter toutes les photos, puisque je n’y étais pas, (merci mes jambes, gggrrrrr) mais bon admirez quand même.

dsc0102.jpgdsc0104.jpgCoucou mais oui on vous a vu!!!!!!!!!

dsc0107.jpgdsc0128.jpgEt ils marchent, pendant des heures et sous un soleil de plomb, faut en vouloir.

dsc0159.jpgdsc0165.jpgUn séismomètre (le volcan est constamment sous surveillance) et il était en éruption lorsqu’ils ont effectué leur balade.

dsc0064.jpgdsc0046.jpgOui je suis sure que ce doit être dur messieurs!!!!

dsc0175.jpgdsc0193.jpgVoilà une partie du cratère je pense, et les hommes souffrent. Une petite précision, Bernard a fait toutes les balades de son séjour, avec un orteil cassé, je sais ça semble pas grand chose, mais avec chaussures de marche aux pieds, imaginez!!!!

dsc0199.jpgdsc0201.jpgdsc0205.jpgLe cratère.

dsc0215.jpgEt ils sont revenus, je me demande qui est le plus fatigué des deux????

dsc0232.jpgdsc0234.jpgMais là on sait qui est fatigué, ils en pouvait plus les pauvres, et de fatigue et de chaleur, mais Arno a eu envie de faire une petite cuisson minute de son cerveau. A-t-on idée de se protéger du soleil sous un polaire????

dsc0003.jpgdsc0002.jpgAutre balade,  à Trois Bassins.

dsc0007.jpgEt là dedans il ne fait même pas frais…………!

dsc0016.jpgdsc0066.jpgElle est drôlement forte!!! Et Bernard, avec une magnifique paire de squelettes aux pieds, il va jouer à Cendrillon deux heures après et en oublier une au fond du lagon, perdue à cause de la houle.

dsc0086.jpgdsc0091.jpgdsc0094.jpgVision paradisiaque de cascades fraîches.

dsc0132.jpgdsc0140.jpgJ’avais géré l’intendance et pendant qu’ils crapahutaient je les attendais avec un bon pique nique sur la plage, pour après midi repos et farniente, dans l’eau du lagon à 30°.

dsc0150.jpgdsc0156.jpgCouché de soleil du même jour, avec surfeurs dans les vagues.

dsc01821.jpgdsc0183.jpgEt petit apéro à Boucan Canot.

dsc0184.jpgdsc0185.jpgToujours apéro mais enfin Véro est sur la photo.

dsc0075.jpgdsc0108.jpgOrchidées sauvages, et joli hôtel de Cilaos.

dsc0109.jpgdsc0125.jpgAutre architecture, et quelques fruits.

dsc0135.jpgPub tout à fait « péi » pour la Dodo nationale (lé doss, veut dire qu’elle est douce)

dsc0153.jpgPrésentation de la nouvelle collection « éthiver », admirez la chaussure  montante qui coupe bien le mollet, la robe en coton fluide qui se portera cette année juste sous le genou, agrémentée d’un magnifique gilet en polaire rouge, négligemment ouvert et le sac à dos petite rando, très agréable, pour la ville. Les cheveux se portent lachés et surtout ébouriffés par le vent arrière. Nous remercions notre mannequin vedette Vérobianca, pour avoir eu la gentillesse de faire tous ces kilomètres, pour nous présenter ce qui sera une grande tendance de la rentrée prochaine.

dsc0161.jpgdsc0163.jpgdsc0162.jpgTrêve de plaisanterie, visite du musée de la broderie à Cilaos, une merveille, que ces dames réalisent sous nos yeux, c’est le seul endroit au monde où sont réalisés ces « jours de Cilaos » mondialement connus.

dsc0123.jpgdsc0112.jpgdsc01391.jpgCases et église de Cilaos.

dsc0179.jpgdsc0188.jpgEn direction de Ilet à Cordes, quelques petits cailloux, qui sont tombé dans le lit du torrent. Dommage que vous ne puissiez pas avoir la taille réelle de ses blocs, Ils sont gigantesques.

dsc0001.jpgSt Expédit au détour d’un virage, en allant vers Salazie.

dsc00071.jpgLes trois Grâces et la cascade.

dsc0034.jpgC’était soeur Anne (ou soeur Véro  je sais plus) qui ne voyait rien venir…….!

dsc0043.jpgEt nous voilà, à la Case Folio, que l’on visite et qui est une maison typique et vieille de 200 ans et sublime, qui donne bien une idée de la douceur de vivre (pour les gens riches bien sûr, à l’époque)

dsc0045.jpgBernard et Véro.

dsc00531.jpgL’entrée de la maison Folio.

dsc0052.jpgOuverture de notre grand jeu annuel, une question, une réponse. Voici un guétali. 4 kilos d’ananas, pour la première personne qui donnera la bonne réponse. Qu’est-ce qu’un guétali????? 

dsc0057.jpgdsc00561.jpgdsc0058.jpgdsc0061.jpgL’intérieur de la maison, le dessus de la porte c’est comme une dentelle de bois, et le lit à été « volé » sur un bateau anglais, il y a deux siècles.

dsc0059.jpgdsc0063.jpgdsc00641.jpgLes fruits typiques de Salazie, notamment le chouchou (christofine ou chayotte dans vos supermarchés) et la baignoire de l’époque avec son chauffe eau posé dedans. Puis quelques « trouvailles » en bambou de Monsieur Folio, météorologue de profession, mais créateur dans l’âme, qui a essayé de trouver des débouchés avec ce matériau qui abonde tout au tour de Hellbourg le village, pour pouvoir donner du travail aux habitants du lieu. Hellbourg a un taux de chômage de 90% et il n’a été donné aucune suite à toutes ses « inventions », alors qu’à présent on commence à fabriquer de tout avec le bambou. 

dsc0065.jpgLes tortues de monsieur Folio.

dsc0070.jpgdsc00711.jpgEt quelques une des plantes du jardin sublime de cette magnifique case.

dsc0079.jpgVéro et Bernard dans le guétali pour donner la réponse à la question de notre grand jeu concours, précédemment posée. Guétali = guette à lui= lieu où l’on s’installait pour prendre le frais et surtout pour guetter lui ou elle, qui passait dans la rue, et que l’on pouvait moucater=critiquer tout à son aise, puisqu’on n’était pas vu dans son guétali. Désolée que personne n’ait trouvé la bonne réponse, les 4 kilos d’ananas seront remis en jeu pour une question ultérieure.

dsc00802.jpgdsc00812.jpgdsc00831.jpgFin de la visite de la Case Folio, où nous avons été accueillis par monsieur Folio lui même 88 ans et bon pied, bon oeil.

dsc0087.jpgdsc00861.jpgdsc00881.jpgdsc0089.jpgQuelques cases colorées et différentes.

dsc0114.jpgdsc0117.jpgEt cette charmante tortuedans son jardin, quémandait les gratouilles sur la tête aux passants. Heureusement pour les maîtres de la charmante bestiole, sa carapace ne lui permettait pas de passer sous la clôturede leur jardin.

dsc0119.jpgEn passant juste quelques enfants souriants et avec des objets très colorés, mais je ne sais pas quelle était l’occasion.

dsc01021.jpgdsc0100.jpgOn repart de Hellbourg et on s’arrête manger à Bourbon Pointu que vous connaissez pour avoir déjà vu les photos, et le carry cuisait dans un four solaire.

dsc0105.jpgdsc01081.jpgdsc01091.jpgEt Véro qui espérait manger des bananes, ben elle en a eu comme vous pouvez le voir et elle était ravie que personne ne lui en prenne.

dsc0110.jpgUne petite araignée.

dsc0152.jpgdsc01521.jpgdsc0157.jpgTrois autres grâces qui baladent un peu.

dsc0158.jpgdsc0164.jpgPour aller voir un lieu qu’ils n’ont pas trouvé, je crois, vu que je n’y étais pas.

dsc0166.jpg« Un fushia à l’air paria se sent renaître », c’est une récitation qu’Arno a appris petit et dont ils ne se souvient que de cette phrase. Enfin fushia sauvage tout de même.

dsc0192.jpgLe temple de St André, à voir rien que pour ses couleurs, on dirait une pièce montée.

dsc02001.jpgUn de nos margouillats, squatteurs dela maison, ils payent pas de loyer, et je ne vous raconte pas le fou rire, le margouillat que filait chaque fois qu’il voyait arriver Véro et son gros appareil photo, et Véro, monte sur la chaise, descend de la chaise, déplace la chaise, remonte sur la chaise, vise la bestiole, qui repart dans l’autre sens, et rebelote pour Véro, une vrai gymnastique, surtout avec la peur que le margouillat lui saute dessus.

csc0006.jpgdsc00021.jpgVéro a eu l’idée de prendre quelques photos depuis notre terrasse.

dsc00072.jpgdsc0008.jpgEt quelques photos de notre jardin vu d’en haut.

dsc00111.jpgdsc0036.jpgdsc0037.jpgPetit tour au marché à St Paul, incontournable pour son pittoresque, ses couleurs, et ses odeurs.

dsc0041.jpgdsc0055.jpgUn monsieur taillant le jacques, c’est le gros fruit que vous voyez sous son étal. Vert il se mange comme un légume, mais doit être haché menu menu, et tout à la main s’il vous plaît, et mûr il devient un fruit très sucré et avec un goût différent suivant l’arbre dont il est issu. Et les litchis à 10€ le kilo comme vous pouvez le constater cette année, nous n’en avons pas mangé beaucoup, surtout que l’an dernier quand nous sommes arrivés ils étaients à 1€ le kilo, mais bon ce n’était pas un été à fruits. Espérons que l’été prochain se sera mieux.

dsc0049.jpgBernard goûte au jus de canne fraîchement pressé, et Arno prend patience, en attendant que j’ai fini d’acheter des fruits.

dsc00661.jpgdsc00581.jpgVillage de l’Entredeux où nous allons participer à la torréfaction et à la dégustation du café Bourbon Pointu, vous savez je vous en ai déjà parlé, le café le plus cher du monde, 450€ le kilo et tout ou presque part à l’exportation, au Japon, car les japonais en sont fous.

dsc0073.jpgUn monsieur qui passait dans la rue, agé d’au moins 70 ans, mais la particularité était qu’il courait pieds nus, et que le sol devait être à au moins 60°, le goudron reste du goudron, à la Réunion, ces personnes qui vivent dans les Hauts de l’île, s’appellent des yabs car ils sont créoles blancs et toujours pieds nus.

dsc0067.jpgQuelques margouillats pour la déco dans une petite boutique.

dsc00741.jpgEt nous commençons la fabrication du café. Dans une case qui appartient à l’office du tourisme. Pas de cheminée, juste une fenêtre ouverte, une chaleur de damné, dehors et dedans, c’était indescriptible.

dsc00761.jpgdsc0077.jpgdsc00803.jpgVéro est la première à s’y coller, sous les conseils du guide, qui est aussi un producteur de ce café et c’est le sien que nous allons déguster, après toutes ses explications aussi bien historiques qu’actuelles. Admirez le non tirage absolu de la fenêtre, et imaginez la chaleur là dedans.

dsc00791.jpgdsc0082.jpgJ’essaie aussi et mes cheveux ne sont pas mouillés par la douche ou le bain!!!!

dsc00841.jpgdsc0085.jpgLe café qui torréfie, puis qui est mis à refroidir, hihihihi tu parles refroidir!!!!!!!!!!!

dsc00871.jpgJe souffler dessus pour l’aérer.

dsc0096.jpgEt dans la même casserole, après la cuisson la préparation du café.

dsc0092.jpgBernard heureux de vivre, et surtout de participer à la mouture manuelle du café.

dsc00981.jpgdsc0099.jpgIl a pas tombé la chemise mais l’envie était là. De toute façon, ça lui plait et ça le fait rire, alors. 

dsc0103.jpgEt nous voilà enfin dehors, sans la fumée, mais avec toujours la même chaleur, à boire ce café fait de nos blanches mimines, qui a la particularité d’être naturellement décaféine, et sans aucune amertume, mais bon cher la tasse.

dsc0133.jpgUn petit coucher de soleil.

dsc00022.jpgdsc00081.jpgEt pour leur dernier jour, la vue imprenable sur Mafate depuis le sommet du Maïdo.

dsc00441.jpgdsc0149.jpg

Le soir même nous les ramenions à l’aéroport, et nous souhaitons encore leur dire que nous avons passé avec eux une semaine géniale, et que nous les remercions d’être les amis qu’ils sont.

 AUTRES PHOTOS OU JE N’APPARAIS PAS MAIS QUI FONT PARTIE DE NOTRE VIE ICI , ARNO AVEC ALAIN, UN AUTRE BERNARD ET ELIANE SA FEMME , DES AMIS DE SERGE ET CHRISTINE QUE VOUS AVEZ DÉJÀ VU AUSSI SUR MON BLOG, SONT PARTIS FAIRE LE CIRQUE DE MAFATE  A PIED

img3947.jpgVoilà leur départ après une demi heure de transport en 4X4 dans le lit de la Rivière des Galets, puisque Mafate ne peut s’atteindre qu’à pied, il n’y a pas de route.

img3951.jpgimg3956.jpgIl faut passer la rivière à guet plusieurs fois, et au début, Bernard se déchausse, et se rechausse, il parait que ça n’a pas duré, il a très vite abandonné l’idée de garder des chaussures sèches.

img3960.jpgimg3961.jpgAlain et Arno.

img3977.jpgimg3985.jpgLes trois et de très belles vues.

img3987.jpgimg3988.jpgArrivée au refuge où les attendait un bon repas; puis sieste obligatoire pour Bernard qui est une vrai marmotte (il peut dormir partout et tout le temps), avec séchage des chaussettes avant la redescente et le remouillage. Puisque ce qu’ils ont monté fallait le redescendre.

img4017.jpgimg4018.jpgEt le lendemain pique nique à la plage.

img4020.jpgimg4025.jpgimg4026.jpgPour terminer cette première partie quelques photos de notre jardin qui commence à devenir superbe……..! si il est très beau notre jardin.

img4027.jpgimg4028.jpgNotre régime de banane deviendra grand.

img4030.jpgimg4032.jpgimg4035.jpgDes fleurs et des chiens, les nôtres.

img4037.jpgMon jardinier préféré.

img4039.jpgimg4041.jpgimg4045.jpgimg4049.jpgNos plantes et l’arrosage, fin de journée.

img4049.jpgimg4055.jpgToujours nos plantes et le composteur, Arno devient un pro.

img4059.jpgimg4060.jpgEt le lézard qui prenait les derniers rayons de soleil.

img4064.jpgEt aussi ma Titine que je ne vous avais pas encore présenté.

img4063.jpgimg4065.jpgimg4066.jpgToujours notre jardin, et la rocaille qu’Arno à réalisé pour ses plantes grasses.

Suite au prochain numéro.

 

Notre mariage - Il nostro m... |
CANTERBURY T@LES |
margauxlaptiitelouloute |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Millenium Development Goal
| Blog du niveau intermédiaire
| Gregmontres